Jardin-des-cygnes.com » Le coin de la paperasse » Loi Pinel simulation : faire une simulation, quelle est son utilité ?

Loi Pinel simulation : faire une simulation, quelle est son utilité ?

Parmi les méthodes de défiscalisation les plus utilisées, et plus précisément les méthodes de défiscalisation immobilière, on trouve le dispositif Pinel 2018.

Ce dernier consiste à investir dans un logement neuf ou du moins écologique et s’engager à le louer pour une durée minimum de 9 ans.

Le dispositif Pinel impose des plafonds concernant le montant à investir ainsi que le montant du loyer.

D’autres conditions d’éligibilité sont imposées par la loi Pinel, qui sont relatives à l’état du logement et à son emplacement géographique.

Pour en savoir plus sur ce dispositif et sur la simulation de la loi pinel nous vous conseillons de lire l’intégralité de cet article.

La simulation loi Pinel 2018.

Si vous voulez bénéficier de la réduction d’impôts selon la loi Pinel, la première étape est de faire une simulation loi Pinel 2018, afin de:

  • Faire le point sur les conditions d’éligibilité.
  • Si vous comptez faire un prêt auprès d’une banque vous pourrez choisir le meilleur prêt.
  • Connaître le loyer que vous devez demander pour ne pas dépasser le plafond exigé par le dispositif Pinel.

Cette étape est à ne pas négliger, vu son impact sur la réussite de votre investissement et aussi pour avoir un aperçu sur le montant de défiscalisation dont vous allez bénéficier le long de la durée de location.

Il vous suffit donc de choisir un bon simulateur en ligne et d’y introduire vos informations.

Les critères à respecter pour la loi Pinel

La loi Pinel simulation est intéressante puisqu’elle vous permet de savoir si votre dossier sera accepté par l’administration fiscale. Cet investissement immobilier connaît un succès sans précédent surtout si vous avez un prêt immobilier, il est donc beaucoup plus attrayant que la loi Duflot par exemple. Toutefois, cet investissement locatif est rythmé par des conditions importantes que vous devez prendre en compte grâce à une simulation loi Pinel. Cette simulation loi Pinel peut vous aider, mais il est impératif de comprendre toutes les spécificités de cette défiscalisation Pinel, car une seule erreur peut compromettre votre prêt immobilier.

  • Les logements liés à la loi Pinel doivent être BBC que ce soit en France ou dans les DOM-TOM, mais cet investissement locatif est strict, car seules des zones sont éligibles pour cet impôt Pinel.
  • Pour une résidence principale, il est préférable de calculer un loyer abordable en respectant les plafonds des zones et ceux pour les ressources du foyer, utilisez pour cela une simulation loi Pinel.
  • Le logement doit bien sûr être considéré comme une résidence principale, vous ne pouvez pas envisager cet investissement locatif uniquement pendant les vacances.
  • Il est préférable de rencontrer un conseiller surtout s’il s’agit de votre premier investissement immobilier. Il existe également un simulateur loi et plus précisément une simulation loi Pinel sur Internet qui vous renseigner en quelques clics.

Lorsque vous respectez tous les termes de cette loi Pinel, votre investissement immobilier est validé par l’administration fiscale. Généralement, cet investissement locatif est plébiscité par les banques, car le crédit immobilier est remboursé avec les loyers de ce dispositif de défiscalisation Pinel. Vous ne déboursez pas de sommes astronomiques tous les mois, d’où l’intérêt de construire un dossier et de regarder avec précision les résultats de la simulation loi Pinel 2018.

Le fonctionnement est simple pour cet investissement Pinel, car il suffit d’acheter un logement éligible à la loi Pinel comme c’était le cas pour la loi Duflot et de le proposer à la location entre 6 et 12 ans en utilisant un simulateur loi.

Des réductions d’impôts intéressantes

La loi Pinel est plébiscitée puisque les réductions sont intéressantes. Elles atteignent 12, 18 et 21 % en fonction de la période d’engagement. Il est parfois difficile de choisir pour un investissement Pinel le délai le plus adapté, d’où l’intérêt d’utiliser un simulateur loi, car il prend en compte votre situation familiale et votre projet. Si vous devez opter pour un prêt immobilier, soyez également vigilant, car la loi Pinel doit rembourser votre crédit immobilier. Vous ne gagnez pas d’argent sauf si les loyers sont plus élevés que les mensualités, il faut donc un simulateur Pinel pour calculer les montants adéquats.

Il est important de préciser que cette défiscalisation Pinel ne vous permet pas de revenir en arrière. Avec un simulateur Pinel, vous décidez de choisir un engagement de 12 ans pour cet investissement Pinel notamment pour que le crédit immobilier soit accepté plus facilement auprès de votre banque. Toutefois, en cours de route, vous constatez que les résultats du simulateur Pinel ne vous conviennent plus. Il est impossible de revenir en arrière malgré un nouveau calcul avec une simulation loi PInel, car cet investissement Pinel peut seulement être renouvelé.

Vous devez donc comme pour la loi Duflot vous renseigner le plus possible sur cette défiscalisation Pinel en utilisant un simulateur Pinel et en vous attardant sur la loi Pinel 2018 simulation, car plusieurs modifications ont été validées notamment pour les zones éligibles. Une erreur peut être dramatique par rapport à votre situation familiale et votre crédit immobilier.

Comment calculer le loyer ?

Certes, vous avez un prêt immobilier à rembourser, vous devez donc prendre en compte même pour la la loi Pinel en 2019 ces mensualités. Toutefois, le simulateur Pinel nécessite aussi la connaissance de la situation familiale des futurs locataires, car vous avez des plafonds à respecter pour la loi Pinel simulation. Ces derniers sont utilisés par un simulateur Pinel et non pour l’impôt Pinel et il existe aussi des seuils pour les différentes zones. La simulation loi Pinel est très pratique, car elle vous évite de vous perdre dans les méandres des calculs. Ils sont beaucoup plus simples avec une simulation Pinel et ce simulateur loi vous évite de commettre des erreurs.

  • Le barème est de 12.50 euros le m² pour la zone A. Regardez attentivement la simulation Pinel, car d’une année à une autre les montants peuvent changer.
  • La zone Abis est affichée à 16.83 euros le m².
  • La zone B1 est proposée à 10.07 euros le m².
  • La zone B2 dans un simulateur loi est affichée à 8.75 euros le m².

Le calcul du loyer est ensuite très simple avec une simulation Pinel, mais si vous ne trouvez pas un simulateur loi digne de ce nom, il suffit d’appliquer cette formule : montant du loyer x (0.7 + 19/surface utile) x surface utile.

Vous comprenez ainsi qu’il est plus facile de connaître la réduction d’impôt Pinel grâce à une simulation loi Pinel, vous pourrez de ce fait connaître la mensualité adaptée à votre prêt immobilier.

Nous sortons des articles :